Le concept

Groenendael.proLes indépendants, les free-lance, les artisans et artistes, les créateurs travaillent souvent en solitaire et à domicile.
Vous avez ce statut ? Bien. Vous savez donc que ce statut a un coût caché.

- Le prix de l’indépendance ?

L’isolement, le manque de contact, des moyens matériels limités, voilà le prix de l’indépendance.
A travailler ainsi longtemps en solo, le risque est grand de tourner en rond.

- Le prix de la proximité ?

Le coût de la proximité, c’est la confusion privé-travail, la baisse de concentration et de productivité, la difficulté de recevoir chez soi ses clients ou contacts. Pas de perte de temps en déplacement, c’est bien. Mais travailler hors de chez soi et  prendre ainsi du recul, c’est mieux.

Disposer d’un bureau à l’extérieur ?

Un petit bureau ailleurs, une belle idée ! Encore faut-il trouver un espace ajusté à ses besoins et à ses moyens.
A quoi bon se retrouver seul dans une mansarde ou une arrière-cour ! Rien de tel pour enfumer l’énergie, la création et l’ambition de grimper les montagnes.
Et puis, les créateurs, les aventuriers du travail,  ils ont un mental de pionnier. Ils aiment être à l’écart du gris, du monde des bureaux, des foules contraintes au 8:30-17:30.
Ils ont besoin d’air, de vert, d’étendues à chevaucher, de saisons à sentir.

La solution pour soutenir l’enthousiasme, garder des distances, favoriser la fermentation des idées ? Lespace de travail partagé.

L’espace de travail partagé, c’est

  • un pied-à-terre professionnel où travailler avec plaisir et concentration.
    Le quotidien se structure, la productivité s’accroît ;
  • un bureau partagé à deux, à trois, selon des règles convenues, ou bien un bureau à soi réservé ou encore un accès à un plateau de travail commun ;
  • des services assurés et des frais de fonctionnement serrés ;
  • un lieu qui favorise les rencontres, les initiatives et les échanges de compétences.

Bref, plus qu’une location de bureau : un réseau et un espace pour croître et développer des idées nouvelles.

Vous êtes…

  • consultant. Vous avez besoin de rédiger vos rapports au calme et de recevoir de temps à autre un visiteur. Le rêve : aller aux étangs, dans le bois, pour faire la synthèse.
  • jeune avocat. Vous lancez votre cabinet. Chez vous, tout vous distrait. Quant à recevoir un client, n’en parlons pas.
  • psychologue. Vous recevez vos patients tel et tel jour de la semaine. Votre collègue tels autres jours. Vous souhaitez vous partager un cabinet.
  • artiste. Vous vous lancez dans la création de vêtements. Il vous faut votre atelier où tout laisser en plan, sans risque que votre bambin ne vienne admirer les doigts pleins de choco.
  • comptable. La vie solo avec des chiffres, c’est parfois pénible. Ah ! si vous pouviez rencontrer d’autres personnes, de façon informelle, sur votre lieu de travail. Et comme vous êtes précis et  ouvert, voilà qu’elles vous demandent à tenir leur comptabilité.
  • … 

Vous donnez des cours en soirée ou en journée dans votre domaine d’expertise. Vous êtes photographe, écrivain, botaniste…Il vous faut une salle pour accueillir 5 ou 10 personnes.
Vous avez une idée que vos proches trouvent bizarre.
Mais qu’elle est bonne votre idée, vous en êtes convaincu : il y a une vraie demande pour des potages de qualité ou les plats simples de votre grand-mère. Encore faudrait-il un endroit mieux agencé et plus accessible que votre cuisine ; et tant qu’à faire, un lieu où nouer des contacts et embaumer des clients potentiels.
Vous êtes souvent sur la route. Ou vous travaillez à 30 km de chez vous. Ce qu’il vous faut c’est un lieu où atterrir de temps à autre. Avant de décoller à nouveau.

Réfléchissez à travailler en espace de travail partagé.

_______________________________________

Sérigraphie : Javier de Juan Ya vamos estando cansados  Coll. privée